Élaboration du PAR, du PAS et du PEPP dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’aménagement hydroélectrique de BINI A WARAK

Date de démarrage: Septembre 2015

Date d’achèvement : Avril 2016


Description du projet/Mission/Etude :

Dans le cadre du développement du secteur de l’électricité à l’horizon 2035, le Gouvernement de la République du Cameroun s’est engagé à résorber le déficit en énergie électrique que connait le pays par la mise en place d’un certain nombre d’ouvrages hydroélectriques. Le Cameroun a clairement affirmé son option pour l’hydroélectricité comme source principale d’énergie du pays. Il possède le deuxième potentiel du continent, celui-ci étant d’ailleurs largement sous-exploité. Pour faire face à cette situation dans le réseau interconnecté Nord (RIN), le Gouvernement a opté pour la construction des aménagements hydroélectriques dont celui de WARRAK sur la rivière Bini, situé dans le Département de la Vina, région de l’Adamaoua.

L’aménagement hydroélectrique sur la Bini à Warak consiste en la construction d’un barrage hydroélectrique d’une capacité de 75 mégawatts (MW), d’une ligne d’évacuation d’énergie de 70 kilomètres en 225 kilowatts (KW), d’électrification rurale de 30 KW, de la réhabilitation et construction de voies d’accès à partir de la route Ngaoundéré –Touboro, la gestion des aspects environnementaux et sociaux, la sous-traitance locale, la gestion du projet et assistance technique. Le projet a un coût estimé à 85 milliards de FCFA (130 millions €), y compris la ligne d’évacuation d’énergie.

Selon l’évaluation environnementale de 2014, les effets les plus importants du projet sont ceux sur la population locale notamment le déplacement d’environ 420 ménages ; en plus tous les villages le long du réservoir vont perdre une partie de leurs terres agricoles et pastorales ; ceux situés le long de la route subiront les effets de chantier. La construction drainera des populations en quête d’emplois ou en quête d’opportunités d’affaires. Des mesures devront être prises pour minimiser et compenser les impacts ; notamment l’élaboration d’un certain nombre de documents-cadre dont ceux concernés par la présente mission.

Cette mission vise à élaboration du Plan d’Action et de Réinstallation (PAR), du Plan de Gestion Des Afflux Sociaux (PAS), et du Plan d’Engagement des Parties Prenantes (PEPP) en vue de conformer l’exécution et l’exploitation de l’aménagement hydroélectrique de Bini a Warak à la réglementation nationale et aux meilleures pratiques internationales en matière de déplacement involontaire. Il a également été élaboré le Système d’information géographique (SIG) et le Système environnemental et sociétal (SIES) en vue de constituer la base de données du projet.


Description des prestations/services fournis par le personnel :

  • Collecte et exploitation des documents au niveau central et sur le terrain ;
  • Elaboration et test de guides d’entretien et de questionnaires d’enquêtes ;
  • Enquêtes terrain;
  • Élaboration et restitution des divers produits attendus (PAR, PEPP, PGAS, SIG, SIES) et des DAO des sites de recasement, de la stratégie de communication et des afflux sociaux.
  • Renforcement des capacités du personnel du MINEE à l’utilisation des divers produits susmentionnés
  • Installation du matériel informatique nécessaire à leur mise en application.

Client: MINEE

Tags: